Après une formation au design de Produit à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Nancy, Véronique REATO complète sa formation sur les techniques d’images numériques auprès du Centre Nationale de la Bande Dessinée et de l’Image à Angoulême. Dès lors inscrite à la Maison des artistes Véronique REATO développe à partir de 1995  un travail de création autour du travail de la décoration murale, de l’illustration, un « métier » qu’elle qualifie de « décographiste ».

L’acquisition d’un atelier en 2011 lui permet de mener en parallèle des recherches sur les matières minérales : chaux, tadelakt, stucco ou enduit mortier et lui permet de répondre à son désir de créer des tableaux d’extérieur inaltérables. Ce travail la conduit vers la mise en œuvre d’un matériau dédié à l’architecture, devenu une véritable révolution dans le monde de la construction : le béton ultra-haute performance. La souplesse de mise en œuvre de ce béton, ses performances mécaniques, ses infinies possibilités d’inclusions lui permettent de révéler son originalité, sa beauté et -aussi -sa finesse.

Véronique REATO s’est appropriée  la  matière du béton pour  la  détourner  de  ses  applications  d’origine  et  réaliser  des installations murales et objets d’usage non ordinaires. Béton ivoire, bambou, verre pile?, métal, bétons bi-ton gris, feuille d’or, …elle réalise des œuvres sensibles et décalées, où minéral et organique fusionnent en cellules multiples dans un BÉTON DE CULTURE.